Village toxique, de Grégory Jarry et Otto T. – éd. Flblb

Entre deux volumes de leur Petite histoire des colonies françaises, dont le volume 4 paraît en janvier prochain, Grégory Jarry et Otto T. poursuivent leur travail atypique, entre satire et documentaire. Village toxique s’attaque cette fois au nucléaire, à travers le combat d’une poignée de communes des Deux-Sèvres qui, entre 1987 et 1989, lutta contre l’enfouissement de déchets nucléaires dans son sous-sol. Avec ce mélange d’érudition, de militantisme et d’humour qui rend leurs bandes dessinées si passionnantes, les deux compères de Flblb nous donnent toutes les clés pour comprendre ce sujet Ô combien complexe. Puisque « c’est facile de prendre les bonnes décisions quand on a toutes les informations », les auteurs nous refont d’abord un point sur l’histoire et le fonctionnement de l’énergie nucléaire. Puis ils racontent, à travers la chronique de la guérilla que se livrèrent pendant des mois opposants au déchets radioactifs et représentants de l’Etat, l’histoire d’un combat remporté grâce à la solidarité. Avec beaucoup de perspicacité et d’ironie, soulignée par des illustrations pétillantes, toujours en décalage avec le texte, Village toxique montre comment l’Etat fut débordé par l’opposition populaire et incapable de convaincre, ni par l’appât, ni par la force, du bien-fondé d’un projet inquiétant. Si bien qu’il dut, contre toute attente, admettre sa défaite et abandonner les ensevelissements prévus. Comme quoi, même si on l’oublie parfois, l’union fait la force.

Au-delà de ce problème du nucléaire, Jarry et Otto T. esquissent un portrait subtil et inquiétant de cette démocratie qui semble parfois se renier en tentant d’imposer par la force ses volontés. La bonne nouvelle, c’est que la victoire des courageux opposants de 1987 a épargné le sous-sol français. La mauvaise, c’est que vingt ans plus tard, un site d’enfouissement est en train d’être construit en Lorraine, au canton de Bure.

Août 2010, 60 pages, 13 euros.

A LIRE > Des mêmes auteurs : Petite histoire des colonies françaises, tome 4 : la Françafrique.

Publicités
Cet article, publié dans BANDE DESSINEE, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s