Fakirs, de Antonin Varenne – éd. Points

Un commissaire névrosé, mis au placard au service des Suicides, flanqué d’un grand benêt qui pleure devant les cadavres de jeunes filles ; un fakir américain mort sur scène, suicidé mystérieux qui intrigue son vieil ami John, ancien psychologue devenu homme des bois. Il suffit de décrire ce singulier casting pour comprendre que Fakirs a quelque chose de différent. Quelque chose qui ne tourne pas rond. Antonin Varenne joue une partition paradoxale : les personnages improbables, anormaux, évoluent dans un cadre extrêmement réaliste qui nous force, finalement, à les accepter. L’équilibre précaire entre le bizarre et le terre-à-terre ne se brise jamais, permettant au texte de garder sa cohérence tout en corrompant insidieusement nos habitudes de lecteur. Fine, nerveuse et précise, l’écriture participe grandement à cette ambiance interlope, sinistre et ensorcelante à la fois. Varenne sait donner à son roman le tempo qu’il faut pour nous empêcher de le lâcher, et nous amener là où il veut sans que l’on s’en rende vraiment compte. Au point que l’intrigue, contaminée par la folie dévorante du commissaire, semble parfois proche de basculer dans le fantastique. Il n’en est rien : si Antonin Varenne déforme autant ses personnages, c’est pour mieux se plonger dans la psychologie humaine, notamment dans les méandres tourmentés du suicide. Le dénouement terrifiant, sorte de « que devienne-t-il après le générique de fin », est là pour nous le rappeler. En passant par des biais détournés, Fakirs est un livre atypique, tortueux et parfaitement maîtrisé, qui confirme l’importance que son auteur devrait rapidement prendre sur la scène du polar français.

Edition de poche, octobre 2010, 310 pages, 7,20 euros.
(Article paru sur le site Noir comme polar)
Publicités
Cet article, publié dans Littérature francophone, POLAR, ROMANS, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s